Accueil

Perspective n° 36 - Grandes entreprises agroalimentaires, PSE et lutte contre la déforestation Mettre les PSE au service de l’agriculture « zéro déforestation » Alain Karsenty

Les stratégies de lutte contre la déforestation évoluent. Sous la pression d’ONG environnementales et de consommateurs des grandes entreprises agroalimentaires s'engagent volontairement à appliquer le principe "zéro déforestation", notamment pour leur production de grandes commodités agricoles (huile de palme, cacao, soja...), responsable d'environ 70 % de la déforestation mondiale. Le concept est toutefois ambigu et sa mise enoeuvre difficile.

Les paiements pour services environnementaux (PSE) peuvent contribuer à rendre ces filières effectives. Des PSE tournés vers l'investissement individuel seraient proposés aux producteurs pour les aider à modifier leurs pratiques ; ils seraient financés par les entreprises zéro déforestation. En complément, des PSE collectifs rémunérant la conservation des forêts à l'échelle locale seraient proposés aux communautés ; ils seraient financés en partie par une redevance à assiette large et à faible taux.

Cookies de suivi acceptés