Accueil

Le temps de la Chine en Afrique. Enjeux et réalités au Sud du Sahara

Date de mise à jour : 22 novembre 2016

La Chine est en Afrique depuis longtemps, mais il faut admettre que les chiffres de la dernière décennie sont imposants : les échanges entre le continent africain et ce pays ont été multipliés par douze. Ce livre apporte d'utiles informations sur les motivations des investissements chinois, sur leurs modalités et leurs impacts.

En 2010, pour la première fois, la Chine a dépassé les Etats-Unis, devenant le principal partenaire commercial bilatéral de l'Afrique. L'impact réel de l'expansion chinoise sur le développement africain reste encore incertain. La Chine n'échappe pas aux critiques sur la structure de ses échanges qui, loin de favoriser l'essor d'une industrie locale et ses retombées en termes d'emploi, de transfert de technologies et de réduction de la pauvreté, tend à conforter l'enfermement des économies africaines dans une spécialisation appauvrissante.

La question qui se pose aujourd'hui est la suivante : comment la Chine, qui a capté la production industrielle de masse, pourrait-elle accompagner les pays africains à s'engager sur la voie classique "évolutionniste" qu'elle préconise, allant de l'agriculture à l'industrie, puis aux activités de services ?

Dirigé par deux spécialistes, Jean-Jacques Gabas chercheur au Cirad et Jean-Raphaël Chaponnière chercheur à l'Asian Centre, ce livre mobilise l'expertise de plusieurs analystes. Il apporte d'utiles informations sur les motivations des investissements chinois, sur leurs modalités et leurs impacts.

Le temps de la Chine en Afrique. Enjeux et réalités au Sud du Sahara
Sous la direction de Jean-Jacques Gabas et Jean-Raphaël Chaponnière
Coéd. Karthala-Gemdev
2012

Date de mise à jour : 22 novembre 2016

Cookies de suivi acceptés