Accueil

Gérer les impacts des activités extractives - GAED

Former des étudiants d’Afrique francophone à la gestion des fonctions d’interface entre entreprises, États et sociétés civiles, afin que les activités extractives contribuent davantage au développement des pays hôtes.

Partenaires

Le master GAED (apprendre à gérer les impacts des activités extractives) a démarré ses enseignements le 1er mars 2014 à Nouakchott. Porté par les universités USTM de Nouakchott et UGB de Saint Louis, en partenariat avec l’UICN et le Cirad, ce master vise à former des étudiants d’Afrique francophone à la gestion des fonctions d’interface entre entreprises, États et sociétés civiles, afin que les activités extractives contribuent davantage au développement des pays hôtes.

Depuis 2014 plusieurs promotions accueillent des étudiants originaires de 6 pays d’Afrique de l’Ouest : Mauritanie, Sénégal, Burkina Faso, Guinée Bissa ; et du Centre : Cameroun, Tchad. 

Cookies de suivi acceptés