Accueil

Le Cirad en Afriquede l'Ouest

niv1rich - 12 elements - crd_page, crd_page_chapitres, crd_dossier_faq, crd_galerie, crd_dossier_flashmedias, crd_dossier_actus, crd_dossier_liens, crd_dossier_partenaires, crd_dossier_projets, crd_fichier, crd_lien

  • Bénin

    Le Bénin © Cirad
    Le Bénin dispose de nombreux atouts pour devenir un pôle d'activités important du Cirad. Il bénéficie d'une bonne stabilité institutionnelle, de politiques publiques dynamiques visant à développer le secteur agricole par le renforcement de filières, et d'un Système National de Recherche Agricole (SNRA) de qualité dont les activités sont fédérées par un mécanisme de fonds compétitif.
  • Burkina Faso

    Burkina Faso
    Le Burkina Faso, au coeur de l'Afrique de l'Ouest n'a pas été favorisé par les découpages coloniaux : sols pauvres (Zipellés) sur une bonne partie du territoire, pas de pétrole, pas de grands fleuves favorables aux transports et à la construction de barrages hydroélectrique. Mais cette terre de migration et d'échange est riche de ses hommes, de sa vieille civilisation héritière des grands royaumes sahéliens qui ont façonné les mentalités.
  • Côte d'Ivoire

    Côte d'Ivoire
    La Côte d’Ivoire sort progressivement d’une crise politico-militaire grave, qui l’a isolée de la communauté internationale pendant plus de 10 ans. Mais les relations entre chercheurs ne se sont jamais interrompues et le Cirad a maintenu ouvert son bureau à Abidjan.
  • Ghana

    © Cirad
    L'agriculture n'est pas la principale source de revenus du Ghana qui s'appuie essentiellement sur les exploitations minières, mais la recherche est dynamique dans ce pays.
  • Guinée

    Paysage de rizière en basse Guinée © Cirad, D. Depommier
    Depuis les années 80, la Guinée fait l’objet d’une importante coopération scientifique entre le Cirad et l’Institut de recherche agronomique de Guinée (Irag), principal acteur de la recherche agronomique guinéenne.
  • Mali

    Mali © Cirad
    Le Mali à traversé en 2012-2013 une crise politico-militaire grave et les chercheurs expatriés ont dû migrer pour leur sécurité dans les pays voisins ou à Montpellier. Cependant, les activités de recherche se poursuivent grâce en particulier aux réseaux créés depuis plusieurs années avec les partenaires nationaux.

  • Mauritanie

    Dromadaires au Sud de Nouakchott, Mauritanie © Cirad, D. Depommier
    L’activité du Cirad en Mauritanie consiste en deux axes majeurs, en bonne correspondance avec les enjeux de développement du pays : santé animale et lutte antiacridienne.
  • Niger

    Niger
    Si ces dernières années, la situation sécuritaire au Niger a fortement handicapé les déplacements sur le terrain, le contact avec les institutions nigériennes n'a jamais été rompu.
  • Nigéria

    Régimes de palmier à huile en entrée d'huilerie © Cirad, JL. Farinet
    Les déplacements d’agents du Cirad au Nigéria sont en grande partie dus à la présence de l’IITA (International Institute of Tropical Agriculture) à Ibadan, et notamment en raison de la tenue des comités de gestion relatifs à des programmes de recherche sur les racines, tubercules et bananes. L’expertise sur les plantations agro-industrielles fait également l’objet de missions d’agents du Cirad dans ce pays.
  • Sénégal

    Un paysan arrosant ses légumes, horticulture péri urbaine © Cirad, D. Depommier
    Le Sénégal est l’une des principales économies d’Afrique de l’Ouest. Et, pour des raisons historiques, il constitue également le principal pays de coopération du Cirad dans la région. La mise en œuvre de la stratégie scientifique de l’établissement dans ce pays s’inscrit dans les grands enjeux économiques, sociaux et environnementaux du Sénégal : un développement agricole et rural durable afin de garantir la sécurité alimentaire et de réduire la pauvreté.
  • Tchad

    Audrey Mbagogoi Koumbrait sur le terrain au Tchad © G. Magrin
    Le laboratoire de Farcha à N’Djamena, devenu depuis peu l’Institut de recherche sur l’élevage pour le développement, a longtemps accueilli des agents du Cirad compétents en santé et production animales. A ce jour, cet appui du Cirad se fait plus sous forme de missions et d’expertises, en accompagnement des programmes sur la sécurisation des espaces pastoraux, ou dans le cadre de programmes globaux tels que l’expertise collégiale sur la préservation du bassin du lac Tchad.
  • Togo

    Togo
    Le Togo est resté isolé de la Communauté internationale pour des raisons politiques pendant plusieurs années. Cependant les contacts ont été maintenus dans le milieu de la recherche.

Cookies de suivi acceptés